Les côtes simples de la roulette

Comme nous vous l’annoncions dans notre article précédent intitulé les règles de la roulette, les cotes simples sont les paris où le joueur peut miser sur le rouge et le noir, le pair et l’impair ou encore le manque et passe.

Vous pouvez miser sur ces côtes en plaçant vos jetons dans les cases adéquates situées sur les côtés du tapis de la roulette.
Pour chacune de ces côtes, vos chances sont les mêmes : en remportant un pari, vous doublez votre mise. En cas de perte du pari, vous perdez la totalité de votre mise initiale.

Comme nous l’avons mentionné précédemment, il y a plusieurs sortes de côtes simples :

Le rouge et le noir

Sur un tapis de roulette, l’emplacement rouge se situe en bas à droite du tapis et l’emplacement noir en bas à gauche du tapis comme sur tous les jeux de roulette.
Ces emplacements sont caractérisés par des losanges remplis de leurs couleurs respectives (losange noir pour l’emplacement noir et losange rouge pour l’emplacement rouge).
Le joueur peut donc miser sur la couleur du numéro que la bille choisira.
Il y a 18 numéros rouges, 18 numéros noirs et un numéro vert représenté par le zéro.
En effectuant un pari sur la couleur, le joueur a une probabilité de 1.01 chances contre 1.
Si la bille s’arête sur le chiffre zéro, le joueur a le choix entre deux options : le partage de sa mise avec la banque ou « la prison » à savoir que la mise dépendra du prochain coup : si le pari initial est faux, la banque récupère l’intégralité de la mise et si le pari initial est juste, le joueur récupère sa mise sans gain.

Le pair et l’impair

L’emplacement de la mise pair est situé, sur le tapis de roulette, à gauche du tapis, juste au dessus de l’emplacement noir.
A l’inverse, l’emplacement de la mise impair est au dessus de l’emplacement rouge, à droite du tapis de jeu.
Vous ne pouvez pas les louper car il est inscrit les mentions « PAIR » et « IMPAIR » sur leurs places respectives.
Comme pour la couleur, il y 18 numéros pairs et 18 numéros impairs auquel il faut ajouter le zéro.
Les probabilités pour le joueur sont donc les mêmes que pour le pari précédent avec les mêmes particularités si le zéro est sélectionné.

Le manque et passe

Ces deux dernières côtes simples sont localisées au dessus des cases pair et impair respectivement à droite pour la case manque et à gauche pour la case passe.
Les inscriptions « MANQUE » et « PASSE » sont identifiées dans les cases correspondantes.
En misant sur « MANQUE », le joueur pense que le numéro qui sera sélectionné sera compris entre 1 et 18. Au contraire, en misant sur « PASSE », le joueur espère que le numéro sera compris entre 19 et 36.
Comme pour les deux précédentes rubriques, les probabilités et les particularités vis-à-vis du zéro sont toujours les mêmes.