Reportage: Richard Marcus – L’escroc à la roulette des casinos

Dans le monde du casino et du jeux, le nom de Richard Marcus est synonyme d’une chose: un tricheur de génie!

Née à New York, Richard Marcus a rapidement migré vers Las Vegas pour pouvoir s’adonner à sa passion: le jeu.

Comme la plupart des joueurs, à cette époque, il enregistre principalement des pertes. C’est probablement le besoin d’argent qui va pousser Marcus à travailler dans un casino (sur les tables de BlackJack et Baccarat). Une plongée dans l’envers du décors qui va lui permettre de mettre en place des techniques de triches très sophistiquées…

Un documentaire à voir en urgence 🙂

Profiter des bonus à la roulette

Un bonus pour la Roulette intéressant est un bon moyen pour un débutant de débuter à la roulette. Ce gain d’argent fournira une marge d’erreur utile à un joueur inexpérimenté. Toutefois, ce n’est pas toujours facile de décider quel bonus de casino en ligne est le plus intéressant pour la Roulette.

Jouer à la roulette en ligne possède certains avantages notamment pour les débutants. En effet, il est possible de trouver des tables de jeu en ligne totalement gratuites. Le joueur débutant à la roulette peut ainsi se familiariser avec les différentes règles et mises possibles à la roulette. En ligne, vous pourrez également trouver des tables de jeu où les mises minimum sont très basses en comparaison aux tables de jeu dans les casinos réels.

Fréquemment, et pour attirer toujours plus de nouveaux clients, les casinos en ligne proposent des bonus de dépôt avantageux. Il est malgré tout conseillé d’être assez prudent au niveau de ses bonus qui paraissent tous plus intéressant les uns que les autres. Les casinos en ligne ne proposant pas uniquement de jouer à la roulette, les potentiels bonus utilisés sont régulièrement compatibles avec d’autres jeux que la roulette.

L’artifice le plus utilisé par les casinos en ligne est le fait de vous faire miser à de nombreuses reprises et de jouer la totalité de votre bonus pour pouvoir retirer l’argent. En règle général, vous ne vous rendez pas compte de l’argent que vous misez et il s’avère que vos mises sont supérieures par rapport aux casinos réels. Pensez que plus le montant du bonus est important, plus vous devrez miser. (environ 20 fois le bonus initial).

En cas de refus du bonus, attendez-vous à devoir payer des frais de dépôt d’argent en ce qui concerne les casinos en ligne où vous jouez de l’argent. Cependant, vous n’êtes pas forcément perdant.

Malgré toute ces objections, les bonus ont tout de même un avantage non négligeable : il peut vous permettre de misez plus d’argent que ce que vous vouliez jouer au départ et donc peut augmenter vos chances de gains.

Même si les bonus sont fréquemment une véritable arnaque, ils sont néanmoins intéressants pour les joueurs polyvalents, à savoir ceux qui ne jouent pas exclusivement à la roulette mais aussi au blackjack ou aux machines à sous par exemple.
Ces bonus permettent aux casinos en ligne de se différencier les uns des autres et de proposer un avantage qui vous fera aller chez l’un ou l’autre.

Je vous conseille donc de bien vous renseigner avant de prendre un bonus dans un casino en ligne.

Comment optimiser ses gains à la roulette

Comme tous les jeux qui sont joués dans les casinos réels ou en ligne, les joueurs cherchent à optimiser au mieux leur gains.

La roulette ne fait pas exception à la règle. Même si le hasard fait entièrement parti de ce gens il dépend quand même des probabilités mathématiques. Il est plus facile de trouver la soluce heroes of might and magic 7. Des résultats possibles que l’on peut anticiper, éviter et surtout optimiser.

Les stratégies à mettre en place :

Il existe de nombreuses stratégies pour optimiser ses gains à la roulette :

– Les méthodes qui font gagner peu mais souvent. En effet, en jouant sur certaines valeurs on peut augmenter ses chances de gagner jusqu’à 50%.
Pour se faire, il faut jouer sur les chances « simples » : qui n’ont que deux choix de réponse. Par exemple sur les couleurs (Noir ou Rouge) ou encore sur « Pair ou Impair » et enfin sur le « Passe ou Manque ».

– Il existe également des stratégies « psychologiques » autour de l’attitude à adopter à la table (ou dans la salle de jeu en ligne). Il faut savoir répartir ses gains de manière raisonnable et rationnelle, il ne faut surtout pas jouer tout son budget au même endroit mais les placer sur différentes tables.

– Rester calme et ne pas jouer sous la pression. Il ne faut pas jouer au feeling mais de manière mathématique et objective.

Le système d’Alembert

Le système d’Alembert, également appelé système pyramidal, fut instauré par Mr Jean le Rond D’Alembert au 18e siècle.
Ce système, initialement basé sur le principe de la loi de l’équilibre, est régulièrement utilisé par des joueurs de roulette ou encore de blackjack.

Cette méthode de mise est de loin la plus simple : en cas de perte, vous augmentez votre mise d’une unité, et, à l’inverse, en cas de gain vous diminuez votre mise d’une unité.

Prenons un exemple : votre mise initiale est de 5€. En cas de perte, vous passez à une mise de 10€, puis de 15€ en cas de nouvelle perte. Si vous remportez la main suivante, votre prochaine mise repassera alors à 10€.
Certains joueurs préfèrent inverser et misent plus s’il gagne et moins s’ils perdent.

La logique de cette méthode est que si le joueur remporte un tour, il a moins de chances de gagner le tour suivant, et donc il doit diminuer sa mise afin d’éviter de perdre de l’argent. A l’inverse, si le joueur perd le tour précédent, il devra augmenter sa mise car il aura d’avantages de chance de gagner à la prochaine partie.

Ce système est inspiré de la théorie de la nature qui cherche l’équilibre.
Le système d’Alembert suppose que le résultat de la partie dépend des résultats des parties précédentes. Cependant, la roulette est un jeu où le résultat n’a aucune influence sur les parties futures et le la partie suivante est indépendante de n’importe quels résultats du passé.

Le fait d’avoir trouvé la bonne couleur pendant plusieurs parties consécutives ne signifie pas que vos chances de la trouver de nouveau augmenteront ou diminueront, étant donné que les cotes de la roulette restent identiques et que la roulette est un jeu de hasard.

Pour synthétiser ce système, je dirais qu’il paraît suivre une logique évidente, mais en y regardant de plus près, ce système suit avant tout une logique absurde quand on sait que la roulette ne répond à aucune loi de logique. Et cette constatation n’est pas uniquement valable pour le système d’Alembert mais pour tous les systèmes que j’ai mentionné précédemment.
Avis aux amateurs : aucune loi, stratégie ou autre système ne peut s’appliquer à la roulette. La roulette est et restera un jeu de hasard où le gagnant n’aura rien d’autres que de la chance.

Jouer sur les couleurs

La roulette est l’un des jeux traditionnels des casinos réels ou en ligne. Le facteur chance y est très important mais il reste encore des possibilités de limiter les dégâts ou d’optimiser ses gains.

La roulette est un jeu de pur hasard dans lequel il faut placer une bille sur une roulette contenant 37 nombres (de 0 à 36).
Le but principal de la roulette est de parier sur des valeurs comme le nombre, la couleur et si le chiffre est pair ou impair.
Une des méthodes possibles est basée sur le fait de jouer sur les couleurs. Pour réussir à utiliser cette stratégie il est important de savoir analyser les différentes phases de jeu : pour se faire il faut tout d’abord observer au minimum 9 lancés et compter le nombre de fois de rouge et de noir.

Les avantages de cette méthode :

Mais est-ce rentable ? Quels sont les avantages de cette stratégie.

– Le plus évident est que, parier sur les couleurs, augmentent vos probabilités de jouer « juste » et de gagner quelques choses.
– Même si le fait de jouer sur les couleurs vous fait gagner moins et moins vite, cela reste une méthode plus « sûre ».

Jouer des chances simples

La roulette est l’un des jeux les plus symboliques du casino, on le trouve dans toutes les salles de jeux du monde.

Il est considéré comme équitable puisque le facteur chance est plus important que dans les autres disciplines.
Il existe cependant différentes manières de jouer à la roulette pour optimiser au mieux vos gains et ainsi limiter les pertes.
Une d’entre elles consiste à jouer sur les chances « simples ». Comme son nom l’indique elles reposent sur un résultat simple : gagnant ou perdant avec seulement deux choix possibles.

Pour jouer sur les chances simples il faut jouer « Noir ou Rouge », « Pair ou Impair » et Passe ou Manque ».

Les avantages de cette méthode :

Elles sont dites « simples » mais sont-elles si rentable que ça ? Quels sont les avantages de jouer avec cette méthode?

– Tout d’abord, il faut savoir que jouer sur ce type de valeur augmentent vos chances de gagner, les probabilités sont plus à votre avantage (50% de chance de gagner).
– Le fait de jouer sur ces valeurs est beaucoup plus sur mais vous devez passer plus de temps à la table. Vous de gagner pas de gros gains mais petit à petit en jouant sur les chances simples.

Les côtes simples de la roulette

Comme nous vous l’annoncions dans notre article précédent intitulé les règles de la roulette, les cotes simples sont les paris où le joueur peut miser sur le rouge et le noir, le pair et l’impair ou encore le manque et passe.

Vous pouvez miser sur ces côtes en plaçant vos jetons dans les cases adéquates situées sur les côtés du tapis de la roulette.
Pour chacune de ces côtes, vos chances sont les mêmes : en remportant un pari, vous doublez votre mise. En cas de perte du pari, vous perdez la totalité de votre mise initiale.

Comme nous l’avons mentionné précédemment, il y a plusieurs sortes de côtes simples :

Le rouge et le noir

Sur un tapis de roulette, l’emplacement rouge se situe en bas à droite du tapis et l’emplacement noir en bas à gauche du tapis comme sur tous les jeux de roulette.
Ces emplacements sont caractérisés par des losanges remplis de leurs couleurs respectives (losange noir pour l’emplacement noir et losange rouge pour l’emplacement rouge).
Le joueur peut donc miser sur la couleur du numéro que la bille choisira.
Il y a 18 numéros rouges, 18 numéros noirs et un numéro vert représenté par le zéro.
En effectuant un pari sur la couleur, le joueur a une probabilité de 1.01 chances contre 1.
Si la bille s’arête sur le chiffre zéro, le joueur a le choix entre deux options : le partage de sa mise avec la banque ou « la prison » à savoir que la mise dépendra du prochain coup : si le pari initial est faux, la banque récupère l’intégralité de la mise et si le pari initial est juste, le joueur récupère sa mise sans gain.

Le pair et l’impair

L’emplacement de la mise pair est situé, sur le tapis de roulette, à gauche du tapis, juste au dessus de l’emplacement noir.
A l’inverse, l’emplacement de la mise impair est au dessus de l’emplacement rouge, à droite du tapis de jeu.
Vous ne pouvez pas les louper car il est inscrit les mentions « PAIR » et « IMPAIR » sur leurs places respectives.
Comme pour la couleur, il y 18 numéros pairs et 18 numéros impairs auquel il faut ajouter le zéro.
Les probabilités pour le joueur sont donc les mêmes que pour le pari précédent avec les mêmes particularités si le zéro est sélectionné.

Le manque et passe

Ces deux dernières côtes simples sont localisées au dessus des cases pair et impair respectivement à droite pour la case manque et à gauche pour la case passe.
Les inscriptions « MANQUE » et « PASSE » sont identifiées dans les cases correspondantes.
En misant sur « MANQUE », le joueur pense que le numéro qui sera sélectionné sera compris entre 1 et 18. Au contraire, en misant sur « PASSE », le joueur espère que le numéro sera compris entre 19 et 36.
Comme pour les deux précédentes rubriques, les probabilités et les particularités vis-à-vis du zéro sont toujours les mêmes.

Les règles de la roulette

La table de roulette est composée de 37 numéros. Chaque numéro est identifié par une couleur (Noir ou Rouge), et ce numéro est par définition pair ou impair. Ces numéros sont répartis en trois colonnes de douze numéros allant du 1 au 36. Le numéro zéro est positionné en haut des trois colonnes et prend toute la largeur de ces dernières.
On compte 18 numéros de couleur noire, 18 numéros de couleur rouge et le zéro est de couleur verte.
De chaque côté du tapis, on distingue des emplacements où le joueur peut réaliser des paris « simples » à savoir rouge et noir, pair et impair, et enfin manque et passe.

Le tapis de la roulette

Le tapis de la roulette

En bas du tapis, sous les paris simples, on trouve les « douzaines » et sous les numéros se trouvent les « colonnes ».
Malgré les différents types de roulette, l’objectif reste le même : le joueur doit prédire, via des mises, sur quel numéro ou quel type de case la bille s’arrêtera.

Le déroulement d’une partie de roulette

La roulette est rythmée par des phrases que tout le monde connaît et qui permettent d’identifier les différentes phases de jeu. C’est le croupier qui annonce ces fameuses phrases et donc donne la cadence de la table de roulette.
Dans un premier temps, le croupier démarre la partie en manipulant la roulette et la bille. Il invite les joueurs à parier en disant « Faites vos jeux ».
Au moment où la bille se prépare à entrer au contact de la roulette, le croupier annonce : « Les jeux sont faits ».
Il reste alors peu de temps aux joueurs pour effectuer leurs paris.
A l’instant où la bille touche les cases de la roue, le croupier déclare : « Rien ne va plus ».
A partir de là, aucun joueur ne peut faire un autre pari ou modifier un pari.

Comment jouer à la roulette ?

Il faut savoir que la roulette est le jeu d’argent où le joueur a le plus faible désavantage sur le casino.

Sur chaque table est identifiée la mise minimale possible à la table. A noter que les jetons permettant de jouer à la roulette sont différents des autres jeux de casinos comme le blackjack par exemple. La raison est simple : le croupier doit être capable d’identifier les mises des différents joueurs pour pouvoir les payer en cas de gains.
Ainsi, chaque joueur possède sa propre couleur de jetons qu’il devra échanger contre des jetons « normaux » dès qu’il aura terminé de jouer.

De plus, c’est le joueur qui détermine la valeur de ses jetons et l’indique au croupier.
Si le joueur décide que ces jetons ont une valeur de 1$ et que la mise minimale est de 5$, le joueur devra placer au moins 5 jetons.

Pour ceux qui veulent se lancer à la roulette, je vous conseille vivement la vidéo suivante:

Histoire de la roulette

Le mathématicien Blaise Pascal

Il existe plusieurs versions différentes sur la création de la roulette. Beaucoup de personnes pensent que la roulette fut conçue par le français Blaise Pascal au 17ème siècle.
Cependant, l’ancêtre de la roulette viendrait d’Asie et plus particulièrement de Chine. L’objectif était de miser sur 37 statuettes représentant des animaux. A la place d’une roue, les chinois auraient utilisé un cube répertoriant 666 numéros.
Ce serait alors des moines français qui auraient importé ce jeu en Europe suite à leur fascination pour ce jeu.
Peu de temps après, le mathématicien Blaise Pascal aurait découvert ce jeu pendant sa retraite et aurait apporté quelques modifications comme la création de la roue de la roulette et l’apparition d’une deuxième case zéro.

Entre 1800 et 1900

En 1842, deux frères, François et Louis Blanc, décidèrent de modifier ce jeu en supprimant une case zéro. Leurs but fut d’attirer la clientèle dans leurs salles de jeux en augmentant l’avantage du joueur. Cependant, les jeux d’argent sont illégaux en France ce qui provoqua l’exil des deux frères vers Bad Hombourg où ils firent fortunes grâce à leur jeu en attirant les plus grandes fortunes européennes.

La roulette deviendra extrêmement populaire en 1860 lorsque Louis III de Monaco, alors roi de la Principauté, légalisa les jeux d’argent et demanda aux frères Blanc d’ouvrir un casino à Monaco.

Depuis 1900

C’est à la fin du 19ème siècle que le jeu de la roulette débarqua aux Etats-Unis où des immigrants français font connaître ce jeu qui connu un grand succès notamment auprès des mineurs de l’Ouest américains.

Très vite, les américains décidèrent d’ajouter une case zéro pour augmenter l’avantage des casinos à 5.25% : c’est la création de la roulette américaine.
Selon plusieurs sources, certains casinos décidèrent même de réinventer la roulette en utilisant une roue avec 31 numéros pour donner un avantage de près de 12.9% au casino. Cette variante de la roulette disparaîtra rapidement mais donna une image négative des Etats-Unis dans le monde à l’époque.

De 1919 à 1932, le jeu est illégal avec la période de la prohibition américaine. Puis l’Etat du Nevada choisit de le légaliser et la roulette fut introduite dans les célèbres casinos de Las Vegas.

Depuis, le jeu de la roulette est resté identique et est devenu l’un des jeux de casino le plus connu et le plus pratiqué dans le monde!